News fédé
LES OPERATIONS DE RESTAURATION DES COURS D'EAU - RESTAURATION DU LIT ET DES BERGES DANS LE CADRE DU CONTRAT TERRITORIAL ALAGNON
10/02/2017

 

RESTAURATION DE LA CONTINUITE ECOLOGIQUE SUR LE BASSIN DE L’ALAGNON

 

Dans le cadre du nouveau contrat territorial Alagnon, signé en juillet 2017, le SIGAL a porté la maitrise d’ouvrage de la restauration de la continuité écologique sur 3 affluents de l’Alagnon : la Sianne, l’Allanche et l’Alagnonnette.

Sur la Sianne, 10 ouvrages ont été effacés, 1 a été aménagé, sur l’Allanche et l’Alagnonnette 2 ouvrages ont été effacés. L’effacement des ouvrages, n’ayant plus d’usage ou sans autorisation, est le moyen le plus pérenne d’assurer la circulation des espèces et des sédiments dans un cours d’eau.

La Fédération a assuré le sauvetage des poissons avant les travaux et continuera le comptage des frayères de truites sur l’Alagnonnette entrepris depuis plusieurs années.

Les travaux ont été financés par l’Agence de l’eau Loire Bretagne et le SIGAL. La participation financière des collectivités piscicoles, dont les AAPPMA de Massiac et d’Allanche, est de 10 %, soit 6 300 €.

 

 

 Seuil de Lagrange sur la Sianne après travaux, crédit photo SIGAL

 

 

 

RESTAURATION DU LIT ET DES BERGES DU BENET ET DE L’ALAGNON

 

Les collectivités piscicoles participent financièrement au programme de restauration des cours d’eau établit par le SIGAL dans le contrat territorial Alagnon depuis 2011. En 2017, des travaux ont été programmé sur le Benet, commune de Murat et l’Alagnon, commune de Laveissière.

Ces opérations, sous maitrise d’ouvrage de Hautes-Terres Communauté, sont financées en partie par les collectivités piscicoles (AAPPMA de Murat, FDAAPPMA et FNPF).

 

 

 

RESTAURATION DU MARAIS DE GRONDE

 

Les travaux de restauration du marais de Gronde, d’une superficie de 7 ha sur la commune de Soulages, font partie du programme de restauration du contrat territorial Alagnon 2017-2022.

Ces travaux sont sous maîtrise d’ouvrage du Conservatoire des Espaces Naturels d’Auvergne, à qui appartiennent les terrains concernés. Ils comprennent des actions de :

  • Restauration de l’hydrologie du marais.
  • Restauration des zones humides.
  • Mise en défend des zones humides.

Le coût total des travaux sur 2 ans est estimé à 44 750 €. Ils sont financés par l’Agence de l’eau Loire Bretagne et le FEDER. La participation financière de l’AAPPMA de Saint-Flour, la FNPF et la FDAAPPMA du Cantal est de 7,8 %, soit 3 500 €.

 

 

 Débardage à cheval, crédit photo CEN Auvergne