News fédé
EVOLUTIONS REGLEMENTAIRES DE LA PÊCHE EN 2019
09/01/2019

 

Comme chaque année la règlementation de la Pêche subit des ajustements liés à des évènements récents ou à des demandes d'AAPPMA par exemple. Celles-ci sont d'abord discutées et validées par le Conseil d'Administration de la Fédération avant un passage devant les services de l'Etat afin d'inscrire ces mesures dans les différentes Arrêtés Préfectoraux règlementant la Pêche.

L'ensemble de la règlementation est présentée dans l'onglet "règlementation" sur ce même site. 

Des cartes intéractives accessibles à partir de la page principale du site permettent de visualiser précisément les différents zonages règlementaires (réserves, parcours, mailles truite...) ainsi que certains équipements (mises à l'eau, pontons PMR...)

 

Pour les cours d'eau de 1ère catégorie :

        - suite à un nouvel épisode de sècheresse ayant affecté les peuplements piscicoles sur certains secteurs, il a été décidé d'instaurer des parcours de pêche sans tuer sur 7 nouveaux tronçons. Sur ces parcours toutes les pêches sont autorisées et les espèces autres que la truite commune peuvent être pêchées et conservées selon la règlementation habituelles. Les cours d'eau concernés sont : la Jordanne, la Bertrande, l'Auze de Mauriac, le Monzola, la Sionne, le Gabacut et l'Incon.

        - Un parcours no-kill truite toutes pêches en cours d'eau évolue sur le Goul : les nouvelles limites seront du pont de Poulhès au pont de Golusclat (800 ml, commune de Raulhac).

        - la taille légale de capture de la truite commune sur les différents cours d'eau du territoire n'évolue qu'à la marge. Suite à la réalisation par la Fédération d'une étude de croissance par scalimétrie des truites de la Rhue sur le secteur de Condat, il a été décidé de porter la maille de 20 à 23 cm sur la Rhue en amont de la confluence avec la Santoire jusqu'à la limite avec le Puy-de-Dôme. De ce fait, la maille de la truite est fixée à 23 cm sur la totalité de la Rhue dans le département du Cantal.

        - le quota en salmonidés (truites, ombres communs, ombles) évolue également. Celui-ci reste fixé à 6 salmonidés par jour et par pêcheur mais avec un maximum de 1 ombre commun, cette mesure est inscrite dans le règlement intérieur de la Fédération.

        - Concernant les réserves de pêche en cours d'eau de 1ère catégorie, celles-ci évoluent sur le secteur de Riom-ès-Montagnes avec la suppression de 3 existantes (ruisseau de Jointy, Petite Rhue d'Eybes et Grolle), et la création d'une nouvelle sur le Cheylat amont.

En 2ème catégorie :

        - Les réserves de pêche temporaires (où toutes pêches sont interdites du 1er mars à l'ouverture du sandre) subissent un léger réajustement uniquement sur le lac de Saint-Etienne-Cantalès avec la suppression de la zone de l'anse de Braconnat.

        - Les zones de carpe de nuit évoluent également. Sur le lac d'Enchanet la zone de nuit de Longairoux est supprimée. Une nouvelle plus grande est créée sur la commune d'Arnac dans l'anse de Selves (totalité de la rive Ouest). Sur le lac de Saint-Etienne-Cantalès, 3 zones sont supprimées (Puech des Ouilhes, Diamant vert et rive gauche du grand bras), une nouvelle est créée sur la totalité des rives de l'anse de Braconnat.

        - Les tailles légales de capture n'évoluent pas. Les pêcheurs sont toutefois invitées à relâcher les brochets de plus d'1 mètre sur le lac de barrage de Saint-Etienne-Cantalès à titre expérimental.